Aller au contenu principal

Des sur-blouses pour les soignants

atelier de confection sur-blouse

Covid-19 : professionnels et bénévoles assemblent des sur-blouses pour les soignants

 

Depuis le 6 avril 2020, professionnels et bénévoles assemblent des sur-blouses pour les soignants des 4 EPSM du GHT Psychiatrie Nord – Pas-de-Calais. Cet élan de solidarité permet de doter les services de soins de ces nécessaires équipements de protection individuelle, indispensables à la sécurité des soins.

Dès mi-mars, le collectif acheteurs/pharmaciens du GHT a remonté d’importantes difficultés d’approvisionnement (commandes non honorées, marché classique « saturé »). Très vite, il est apparu crucial, en lien avec les référents du risque infectieux, de rechercher des solutions alternatives. L’EPSM des Flandres s’est rapproché d’entreprises locales. Une piste s’est rapidement concrétisée avec la société Lener Cordier, en capacité de fournir des kits de sur-blouses non tissées à coudre. Dès le 3 avril, sous l’impulsion de la Direction de la fonction achats du GHT, un appel à volontariat est lancé dans les EPSM. Dans un immense élan de solidarité, 288 personnes répondent à l’appel ! Un atelier de confection est aménagé à l’EPSM Lille-Métropole et des permanences sur chaque EPSM sont mises en place afin de permettre aux bénévoles de récupérer les kits à confectionner. En parallèle un coursier livre des kits aux domiciles des bénévoles ne pouvant pas se déplacer. Les kits étant constitués de 100 sur-blouses, seule une cinquantaine de volontaires pouvant assurer une telle cadence par semaine a pu être mobilisée : 7 bénévoles à l’EPSM Val de Lys - Artois, 10 bénévoles à l’EPSM de l’agglomération lilloise, 16 bénévoles à l’EPSM des Flandres, 18 bénévoles à l’EPSM Lille-Métropole.

Christophe Smagghe, acheteur à l’EPSM des Flandres et Sandrine Billiau, responsable chez Lener Cordier à Hasebrouck
Christophe Smagghe, acheteur à l’EPSM des Flandres et Sandrine Billiau, responsable chez Lener Cordier à Hazebrouck

Une chaîne de solidarité

La solidarité s’illustre à tous les maillons : mobilisation de professionnels de l’EPSM des Flandres pour la coordination et le transport, prêt d’une surjeteuse par l’EPSM agglomération lilloise, remise en état par la Direction Travaux d’Armentières de la machine de mise sous film, utilisation de machines à coudre des EPSM et des bénévoles, renfort de personnels des services de soins de l’EPSM Lille Métropole en blanchisserie permettant la présence de 3 couturières expertes sur l’atelier couture. Adaptabilité, innovation, souplesse, les EPSM remercient de tout cœur tous les volontaires, bénévoles et professionnels pour leur engagement.

Avec la crise sanitaire, 2200 sur-blouses en moyenne sont nécessaires chaque semaine au GHT. C’est grâce à la confection de ces kits, combinée à quelques dons et des achats lorsque c’est possible, que la réponse aux besoins du GHT peut être assurée.

atelier de confection sur-blouse
L'atelier de confection sur l'EPSM Lille-Métropole à Armentières

4500 sur-blouses en non tissé constituées en avril 2020

Près de 1 200 par l’atelier de confection à l’EPSM Lille-Métropole

Près de 3 400 par les bénévoles

Le process défini en lien avec les référents du risque infectieux :

  • lavage/séchage avant chaque utilisation en respectant le protocole préconisé par la SF2H (société française d’hygiène hospitalière)
  • conditionnement sous film
  • récupération des surblouses après usage via sacs hydrosolubles pour relavage. (réutilisation possible jusqu’à 4 fois après contrôle qualité)
Depuis fin avril, 200 surblouses textiles sont produites chaque semaine dans une dynamique durable.
Depuis fin avril, 200 surblouses textiles sont produites chaque semaine dans une dynamique durable.
surblouses confectionnées en non tissé
surblouses confectionnées en non tissé

Stéphanie Weill