Aller au contenu principal

La santé mentale, nous sommes tous concernés

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  20 à 25% des personnes dans le monde auront un trouble mental au cours de leur vie. En Europe, on estime que 33,4 millions de personnes souffrent de dépression sévère. 

Les troubles mentaux ou neurologiques affectent 1 personne sur 4 dans le monde à un moment ou l’autre de leur vie. Environ 450 millions souffrent actuellement de ces pathologies, ce qui place les troubles mentaux dans les causes principales de morbidité et d’incapacité à l’échelle mondiale.

Les troubles dépressifs se placent déjà en 4e position (cause de handicap et de mort prématurée) et continuent de progresser.

http://www.who.int

75% des français connaissent un proche qui est (ou a été) dépressif.

37% des français ont déjà pris des anxiolytiques ou des antidépresseurs, en majorité pour des problèmes psychologiques ou sociaux.

19% des français déclarent avoir déjà été soigné pour dépression, grâce à des médicaments et/ou une psychothérapie.

Plus de 95% des français pensent que la famille d’un « fou », d’un « malade mental » ou d’un « dépressif souffre ».

Plus de 75% des français pensent qu’une famille peut accueillir à nouveau un proche « fou » ou « malade mental », s’il est soigné ou en traitement.

C’est pourquoi, nous cherchons à :

  • expliquer la prise en charge en santé mentale aujourd’hui

  • faire connaître les dispositifs de prise en charge intégrés dans la cité

  • intégrer les usagers ou leurs représentants à tous les niveaux de la réflexion car ils constituent les meilleurs vecteurs de l’image de la santé mentale